Vidéo : Rassemblement CHU de Toulouse du 4 oct. Hopital la tension monte aussi à Montauban

Publié le par Gauche Anticapitaliste Tarn & Garonne

Vidéo : Rassemblement CHU de Toulouse du 4 oct. Hopital la tension monte aussi à Montauban

Notre santé en danger... la vidéo du rassemblement du jeudi 4 octobre à Toulouse.

L'article "10 raisons de se mobiliser"

Centre hospitalier de Montauban. Montée en température avant le CTE et préavis de grève

Le postulat était posé à à l'avance. D'un côté (celui de la direction) on souhaitait «faire en sorte d'harmoniser les règles de fonctionnement au sein de l'établissement en souhaitant que tout le monde soit traité de la même manière». De l'autre (l'intersyndicale) on dénonçait «la mise en place d'un nouveau logiciel de gestion du personnel qui n'apportait aucune garantie quant à l'amélioration des conditions de travail».

Yannick Petitou, délégué syndical CGT mettant notamment en avant le fait que «le temps que l'hôpital devait aux agents sur une année s'élevait à un moment donné à 57 000 heures. Après qu'a été restituée une partie de ce temps (20 % et 2010 et 2011) nous nous retrouvions à 50 emplois pleins sur un an pour rendre la totalité de temps aux agents à qui il était logiquement dû. Aujourd'hui, nous sommes à 30 emplois pleins toujours sur une année».Hier, sur le coup de 9 heures, au moment de l'ouverture du CTE, plus d'une centaine de personnes était présente à l'appel des responsables de l'intersyndicale ( CGT, FO et CFDT). Avant l'ouverture des travaux, la température est montée de quelques degrés car l'imposant groupe a tenu à pénétrer dans la salle de réunion avant le début des travaux. Au total, ce sont près de 200 agents qui allaient se relayer durant cette séance a priori conciliatrice, mais qui se terminait sans qu'aucun accord intervienne entre direction et représentants syndicaux. Le dialogue était rompu et le CTE prenait fin. Agnès Séguéla, au nom de l'intersyndicale, avançait notamment : «Aucune avancée dans les négociations n'a été possible. Ce n'était pas la peine d'aller plus loin. On est bien au point mort. De fait, les considérations financières priment sur la qualité et la sécurité des soins.».

Pour prolonger leurs actions, les responsables de l'intersyndicale ont décidé de déposer un préavis de grève avec mouvement revendicatif le 16 octobre à partir de 14 h 30. Le mouvement se durcit !

J.-Ph L.

source : la dépêche.fr

Vidéo : Rassemblement CHU de Toulouse du 4 oct. Hopital la tension monte aussi à Montauban

Publié dans sante, actualite locale

Commenter cet article