Valls et les stocks de sans-papiers!

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Valls et les stocks de sans-papiers!

Le sinistre de l'interieur M.Valls présente aujourd’hui, mercredi 27 novembre, en conseil des ministres, une circulaire qui vise à clarifier - finalement à durcir- les critères à suivre pour régulariser les sans-papiers. Pour rappel, une promesse de campagne de François Hollande consistait à définir des critères de régularisation "objectifs" et "clairs" pour mettre un terme à l'arbitraire des préfectures.

Pendant ce temps, un jeune Kosovar a été interpellé lundi à la préfecture des Vosges alors qu'il venait se renseigner sur sa demande d'asile. Ses avocats parlent de détournement de pouvoir. Ce n'est pas un cas isolé. Leur recours devant le tribunal administratif de Nancy doit être examiné ce mercredi après-midi.

"C'est un piège que l'on a tendu à ce jeune Kosovar" déclare son avocat Gérard Welzer. Si le défenseur ne conteste pas l'obligation de quitter le territoire de son client depuis mai dernier, c'est la méthode qu'il met en cause; une interpellation au sein même de la préfecture

"La préfecture des Vosges c'est la maison des citoyens. C'est un vrai détournement des services publics.  Ce monsieur vient se renseigner pour faire une demande d'asile et la préfecture lui tend un piège..."

En fin de compte les nouveaux critères reviennent "à considérablement limiter le champ de la régularisation", estimait dès mardi le directeur général de France Terre d'Asile (FTA), Pierre Henry.

Ce que rétorque le cabinet de Valls "mais si on demande seulement deux ans de scolarisation, on arrive sur des stocks extrêmement importants et on ne veut pas envoyer ce signal."

Après l’emploi du mot « kyste » en parlant des manifestants de Notre Dame des Landes, l’emploi de celui de « stock » pour les migrants est encore plus méprisant et fleure le dérapage bien raciste.

Non !!! Les migrants ne sont pas des « stocks » de sans-papiers, et les candidats à l’immigration n’attendent pas un signal pour affluer en France.

Valls sans vergogne reprend l’argumentation, et la menace de l’invasion, chères à la droite et au FN. Sans doute se prépare-t-il à concurrencer Copé à l’UMP !

S.T le 28/11/12

Valls et les stocks de sans-papiers!