Toulouse : le Front de Gauche appelle à la mobilisation contre « l’affiche sexiste »

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

 Toulouse : le Front de Gauche appelle à la mobilisation contre « l’affiche sexiste »

Mise en place jeudi dernier, une campagne de pub vantant les mérites d’une salle de sport fait polémique dans la ville rose. Située dans trois stations de métro, cette affiche, qui représente une femme dénudée, est jugée dégradante par les associations féministes et le Front de Gauche.

Le groupe privé publicitaire CBS et la salle de sport Keep Cool font actuellement parler d’eux dans le métro toulousain. En effet, depuis l’apparition d’une publicité qui met en scène une femme dénudée, diverses associations demandent le retrait de cette affiche. C’est notamment le cas de l'association féministe « Osez le féminisme » qui s’insurge contre cette forme de marketing. « L'affiche est dégradante pour les femmes, elle montre une banalisation de la nudité » peste Camille Carton, bénévole de l’association. Cette dernière regrette qu’« encore une fois, les individus utilisent des stéréotypes sur les femmes. Cette affiche peut influencer les personnes et ainsi accroître le sentiment d'inégalité entre les hommes et les femmes ». Le mouvement féministe demande donc aux toulousains de « prendre leurs responsabilités » sans pour autant encourager « le boycott du centre de fitness Keep Cool ».

De son coté, l'ex porte parole du NPA désormais membre du Front de Gauche Myriam Martin (Gauche Anticapitaliste) a envoyé une lettre à Pierre Cohen. Pour cette dernière, « cette publicité est sexiste et montre encore une fois la marginalisation de l'image de la femme ». Se « désolant de voir que la société n'a pas beaucoup évolué », elle « n'exclut pas de faire des actions en alliance avec les associations féministes » si la mairie n’intervient pas.

Et la situation ne risque pas de bouger car Tisséo a pris la décision de ne pas ôter l’affiche de la discorde. Pour la société de transport toulousaine, l’affiche, « publiée dans les principales villes françaises est passée devant le bureau de vérification de la publicité qui estime que cette annonce est conforme à toute les règles ». Reste maintenant à savoir si le maire de Toulouse interviendra dans cette affaire…

toulouseinfos.fr

 Toulouse : le Front de Gauche appelle à la mobilisation contre « l’affiche sexiste »

Depuis près d’une semaine, une affiche représentant une jeune femme dénudée vantant les mérites d’une salle de sport crée la polémique à Toulouse. Premiers à monter au créneau, les membres du Front de Gauche, et plus particulièrement Myriam Martin (Gauche Anticapitaliste), organisent un rassemblement devant une ce ces publicités ce vendredi à 17h30.

Suite aux différents articles écrits sur cette publicité de la salle de sport Keep Cool et à la non réaction de Tisséo, le Front de Gauche se mobilise. « Si nous en restons là il est peu probable que cette affiche soit retirée les propos tenus par un responsable de Tisseo, ne laisse aucun doute quant à leurs intentions ».

« Nous pensons qu’il faut dans les plus brefs délais hausser le ton, car on ne peut, sur une affaire aussi grave, en rester à des communiqués de presse, des lettres. Nous proposons que dans un premier temps nous tenions une conférence de presse dans le métro à l’un des endroits (il y en aurait 3) où se trouve cette affiche » écrit Myriam Martin dans un communiqué.

Et la militante poursuit. « Nous pensons que cette initiative doit être la plus large possible. Nous ne proposons pas de vous inviter à une conférence de presse du Front de Gauche en plein air mais de construire de façon unitaire et collective une riposte à une agression sexiste. Associations, syndicats et partis pourront/devront s’exprimer. Cette affiche est là depuis plusieurs semaines il nous faut donc réagir vite, l’objectif essentiel étant de mettre cette question sur la place publique de façon unitaire » complète la militante.

toulouseinfos.fr

 Toulouse : le Front de Gauche appelle à la mobilisation contre « l’affiche sexiste »

Commenter cet article