POUR LA PREMIÈRE FOIS EN TARN ET GARONNE UN TCHÉTCHÈNE EST RENVOYÉ EN RUSSIE

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

POUR LA PREMIÈRE FOIS EN TARN ET GARONNE  UN TCHÉTCHÈNE EST RENVOYÉ EN RUSSIE

Ce mercredi 7 novembre 2012, Le Préfet du Tarn et Garonne SUDRY a expulsé en Russie, Monsieur Aslan DANGAYEV originaire de Tchétchénie.

Le comité de soutien et le Réseau d’Education Sans Frontières 82 sont extrêmement choqués et indignés par cette scandaleuse décision.

Aslan DANGAYEV est toujours dans une procédure d’un 2ème recours de demande d’asile.

Hébergé en France depuis 4 ans dans sa famille, Aslan avait fui la Tchétchénie pour échapper aux représailles pour son engagement dans une organisation non gouvernementale en faveur de la défense des droits de l’homme « le comité pour les droits de l’homme ».

Militer en faveur des Droits de l’Homme est un choix généreux et très courageux dans un pays comme la Fédération de Russie.

Son expulsion est un acte contraire aux engagements pris par François HOLLANDE pendant sa campagne électorale et à la ratification par l’Etat Français de la Convention européenne des Droits de l’Homme et de la Convention de l’ONU contre la Torture.

Comment a-t-on pu impunément renvoyer Aslan vers la Russie quand on sait que le sort réservé aux demandeurs d’asile tchétchènes peut entrainer emprisonnement et tortures.

Le ministre VALLS a pourtant indiqué, en juin 2012, qu’il ne reconduirait pas la politique des quotas pour les expulsions.

Loin de démontrer une quelconque efficacité, les objectifs imposés aux préfectures ne servent donc qu’à illustrer un discours répressif.

Cette politique absurde a un coût humain, social et économique considérable.

Criminalisés et traqués, des hommes, des femmes, des enfants sont condamnés à des vies précaires et cachées.

Aslan est l’une de ces victimes.

La décision prise par le Préfet du Tarn et Garonne est en opposition avec son rôle de garant du fonctionnement des institutions républicaines basées sur la déclaration universelle des droits de l’homme.

Le Préfet portera la responsabilité des conséquences d’une telle décision.

Le comité de soutien avec RESF 82 mettront tout en œuvre pour dénoncer de telles politiques et continueront à lutter contre ces expulsions indignes au pays des droits de l’homme.

RESF82 appelle l’ensemble des citoyens à le rejoindre pour s’opposer à toute forme d’expulsions.

RESF 82

POUR LA PREMIÈRE FOIS EN TARN ET GARONNE  UN TCHÉTCHÈNE EST RENVOYÉ EN RUSSIEPOUR LA PREMIÈRE FOIS EN TARN ET GARONNE  UN TCHÉTCHÈNE EST RENVOYÉ EN RUSSIEPOUR LA PREMIÈRE FOIS EN TARN ET GARONNE  UN TCHÉTCHÈNE EST RENVOYÉ EN RUSSIE
POUR LA PREMIÈRE FOIS EN TARN ET GARONNE  UN TCHÉTCHÈNE EST RENVOYÉ EN RUSSIE

Commenter cet article