Montauban. Hôpital : syndicats et direction à la table des négociations

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Montauban. Hôpital : syndicats et direction à la table des négociations

Aujourd’hui, syndicats et direction du centre hospitalier de Montauban ont rendez-vous à 14 heures. Après un été sous très haute tension, sur fond de déficit, de grève et de réunions houleuses, six délégués de la CGT, trois de FO, trois de la CFDT et quatre représentants de la direction se retrouvent à nouveau autour de la table des négociations pour tenter de mettre un terme au conflit. Sous le mot d’ordre «amplifions l’action», les syndicats ont mobilisé leurs troupes en leur demandant d’être présentes, pendant la réunion, dans la cour d’honneur de l’établissement. Les «blouses blanches» ont dénoncé depuis le début un plan social déguisé. Elles refusent l’amputation et exigent le maintien des effectifs, de l’accord existant sur les stagiarisations, des conditions d’évolution de carrière et de promotion professionnelle conformes à la réglementation et non plus «la tête du client, sur des critères arbitraires…»

L'activité en hausse, le déficit aussi

De son côté, la direction du centre hospitalier estime qu’il s’agit aujourd’hui d’une étape importante. «On ne peut pas envisager de laisser l’établissement creuser le déficit, ce qui compromettrait les investissements importants que nous prévoyons de réaliser, en particulier sur le pôle de gérontopsychiatrie. Dans notre démarche, il nous faut aujourd’hui concilier les intérêts des patients, des personnels et de l’institution», indique Joachim Bixquert, le directeur de l’établissement montalbanais.

Avec un budget 2013 annoncé déficitaire de 6, 6 M€, le centre hospitalier de Montauban souffre mais ne sombre pas non plus, encore, dans l’anémie. Pour preuve, sur le premier semestre 2013, l’activité générale a progressé de 2, 80 %. Problème : dans le même temps, les recettes ont reculé de 0, 25 %.

Selon le directeur, l’Agence régionale de santé a fixé comme seul objectif : «Revenir à un équilibre pérenne sans détruire l’outil de travail.» Aucune fermeture de service n’est envisagée.

Cependant, le plan de redressement passera par des économies. Sur l’intérim médical, mais également sur «toute l’organisation du centre hospitalier. Comment être plus efficient sur nos services ? Voilà la grande question que nous devons tous nous poser», explique Joachim Bixquert. Une question difficile qui ne se réglera sans doute pas autour de la seule table de négociations du jour.

Ladépêche.fr - Thierry Dupuy - le 12 sept 2013

GT-FO-CFDT Le 12 septembre, AMPLIFIONS L’ACTION

de CGT CH Montauban

Depuis prés d’un mois, nous sommes fortement mobilisés pour défendre nos droits, la qualité de notre travail et le service public de santé.

Notre mobilisation a déjà permis des avancées :

- Base de négociation du temps de travail, 37 H 30 pour tous au lieu de 35 H (administratifs, techniques et médico-tech) et 37 H 30 pour les soignants.

- Stagiairisation de 58 CDD d’ici la fin de l’année

- Prolongation des contrats des CDD permanents jusqu’au 31 décembre 2013.

- Récupération des 2 ATT pour tous pour 2013.

Le compte n’y est pas.

- L’accord RTT actuellement en vigueur est juste, équilibré, il permet des soins de qualité et le temps de transmission indispensable. Nous devons le défendre. Sa remise en cause n’a que pour objectif de diminuer les effectifs.

- Nous devons défendre l’accord sur les stagiairisations existant et l’application de l’accord national. La précarité doit être combattue.

- La prime de laboratoire doit être maintenue. Elle correspond à un travail déjà effectué.

- Nous ne pouvons admettre une politique d’évolution de carrière et de promotion professionnelle à la tête du client, selon des critères arbitraires.

Les négociations débuteront à 14 heures.

Les représentants syndicaux feront un point régulier sur l’évolution des négociations et solliciteront votre avis au fur et à mesure.

La présence du plus grand nombre est donc indispensable pour décider de façon la plus démocratique possible et pour établir un rapport de force indispensable.

Rendez-vous disponibles car les discussions risquent de durer.

Rassemblement jeudi 12 septembre à partir de 14 heures dans la cour d’honneur

Le préavis de grève est toujours en vigueur

Montauban. Hôpital : syndicats et direction à la table des négociations

Commenter cet article