Montauban. Bras de fer entre les salariés de La Poste et la direction

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Montauban. Bras de fer entre les salariés de La Poste et la direction

Depuis quelques mois déjà, un litige oppose certains salariés de La Poste à leur employeur. Parce qu’ils s’estiment lésés dans le versement d’un complément de salaire, une quarantaine d’agents a saisi le conseil des Prud’hommes de Montauban. Ils réclament chacun en moyenne 4 000 euros d’arriérés, ainsi que 5 000 euros de dommages et intérêts. Hier, las d’attendre une réponse de la direction, ces salariés de La Poste venus de tout le département, accompagnés du syndicat CGT, et de leur avocat, Maître Bedoc se sont rendus au conseil des Prud’hommes pour une tentative de conciliation. Mais ils ont été déçus.

«Sur les 38 dossiers présentés, seuls 2 étaient en possession de l’avocate de La Poste. Notre demande de conciliation a donc été rejetée et le jugement est reporté au 1er avril 2014» commentait Régis Toiba, secrétaire départemental CGT FAPT 82.

C’est une différence de traitement entre les fonctionnaires - souvent recrutés avant le changement de statut de l’entreprise en 1991 - et les salariés sous contrat de droit privé, qui est à l’origine du litige. «Deux postiers peuvent percevoir un salaire différent, pour effectuer le même travail sans qu’aucun critère objectif ne le justifie. Cela fait des années déjà que La Poste est dans l’illégalité, qu’elle a signé des accords pour dire qu’elle régulariserait et qu’elle ne le fait pas. Les agents n’ont pas eu d’autre choix que de venir devant les Prud’hommes» ajoute Régis Toiba.

Rassemblement aujourd'hui pour la défense du service public postal

Un rassemblement pour défendre le service public postal de Montauban est organisé aujourd’hui mercredi 25 septembre à 13 h 30, à l’appel des postiers et de la CGT, devant l’ex centre de Tri (à côté Médiathèque, quartier les Chaumes) pour protester contre les suppressions d’emploi ( une dizaine prévue sur Montauban), l’aggravation des conditions de travail et la dégradation de la qualité des services envers les usagers.

Ladépêche.fr - Gisèle Dos Santos - Publié le 25/09/2013

Montauban. Bras de fer entre les salariés de La Poste et la direction

Commenter cet article