Melenchon et les municipales

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Melenchon et les municipales

Quelques déclarations de Jean Luc Melenchon sur les municipales 2014 au micros de France Inter.

"Je me bats pour une ligne autonome. A l'élection municipale ma position personnelle, mais je ne veux pas dramatiser le fait qu'on ne soit pas d'accord avec moi, c'est au premier tour où il y a une liste du Front de gauche ou une liste du Front de gauche et des écologistes

(...) S'allier avec les socialistes ne fait envie à personne.

(...) Il n'y a aucun enthousiasme à être allié avec les socialistes.

(...) Il n'y a pas les communistes qui veulent s'allier avec les socialistes dès le premier tour et tous les autres qui ne le voudraient pas. Vous le saurez quand vous verrez les communistes voter.

(...) Massivement les communistes votent toujours pour l'autonomie, ils ont pris le goût de l'audace et de la fierté d'être soi-même. Vous verrez que quand les communistes vont voter, les choses ne se présenteront pas comme vous croyez qu'elles se présentent.

(...) Nous devons chercher le moyen de rassembler le plus largement possible, évidemment à gauche mais sans céder sur le coeur, c'est-à -dire sur les idées. Si nous donnons de nouveau le sentiment que nous sommes en train de nous accorder avec les socialistes, de faire notre popote, un jour on se dispute, le lendemain on avale tout rond ce qu'ils nous proposent, nous serons balayés comme les socialistes".

Melenchon aborde dans la vidéo (mise en ligne plus bas) la mort de Clément Méric (le drame, les accusations de récupérations, le front unitaire), celle de Mauroy, l'extrême droite (les liens avec le F-Haine, la dissolution des groupes néo-fascistes), l’amnistie sociale des syndicalistes condamnées, la nouvelle contre-réforme des retraites, sur les allocations familiales et donc les municipales.

Le 10 juin 2013

Melenchon et les municipales

Commenter cet article