Mariage, adoption pour tous les couples, PMA... C'est maintenant !

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Mariage, adoption pour tous les couples, PMA... C'est maintenant !

Près de 400 000 personnes ont répondu à l'appel du collectif « Agissons pour l'égalité », ce dimanche 27 janvier, à Paris. 100 000 avaient manifesté le week-end précédent dans de nombreuses régions. La mobilisation a donc doublé par rapport à la première manifestation pour l'égalité des droits du 16 décembre. C'est une superbe réponse à la manifestation qui a pollué les rues de Paris de sa haine homophobe, le 13 janvier dernier. Reste à obtenir l'égalité complète des droits.

Malgré les centaines de milliers de personnes mobilisées, les médias dominants ont souligné le fait que nous avons ont été finalement moins nombreux que les « anti », mais il ne fait aucun doute que la qualité a été bien supérieure ...

D'un côté, la manifestation du 13 janvier qui avait bénéficié des millions de l'Église catholiques, de l'UMP, du FN et de quelques généreux gros donateurs pour organiser la montée de 900 bus et de cinq TGV. Les curés les plus réactionnaires avaient vidé les fonds d'églises et battu le rappel auprès des parents d'élèves bien nantis des écoles catholiques. Des gens aussi peu respectables que l'antisocial Copé et tous ses comparses de l'UMP fraichement virés du pouvoir après avoir durant tant d'années attaqué nos acquis manifestant au côté de Gollnisch, Collard et Marion Le Pen mais aussi des intégristes de Civitas et de quelques autres barjots.

De notre côté, le travail militant de centaines de bénévoles des associations LGBT et féministes, de militants de syndicats et des partis de gauches, dont de nombreux militants du Front de Gauche, pour diffuser des tracts, coller des affiches, convaincre les amis, les collègues. Nous avons eu dans nos rangs tout ce qui a été vecteur de progrès sociaux et politiques pour la vaste majorité de la population ; des combats pour nos acquis sociaux à ceux pour les droits des femmes et en particulier le droit à l'IVG ; du combat pour la dépénalisation de l'homosexualité puis la lutte contre le Sida jusqu'aux mobilisations actuelles pour l'égalité pour tous les couples. Eux comptaient dans leurs rangs tout ce qui s'est fait en termes de réaction contre ces mêmes droits.

Des mobilisations au débat parlementaire

Que la loi sur le mariage et l'adoption soit mise en débat depuis mardi au Parlement est le résultat des revendications que le mouvement LGBT à construit et porté annuellement lors des Marches des Fiertés depuis une quinzaine d'années. Reprises par les syndicats et les partis de gauches, elles sont devenus majoritaires au sein de la population. C'était donc la moindre des choses que le PS, se réclamant de la gauche, reprenne ces revendications lors des élections présidentielle et législatives. Mais de même que pour le droit de vote des immigrés, de même que pour les droits sociaux, il ne fait que reculer quand ils n'en organise pas l'enterrement.

Jean-Marc Ayrault a ainsi eu le culot de dire à propos de la manifestation du 27 janvier : « s'ils peuvent manifester, ils savent surtout qu'ils peuvent compter sur la majorité présidentielle ».

Or c'est bien en réaction aux atermoiement et aux reculs de cette majorité présidentielle face à l'offensive de la droite que le mouvement LGBT et à commencé à se mobiliser.

En effet plus la majorité présidentielle reculait plus la réaction se sentait pousser des ailes. Ainsi Hollande a commencé par mettre en avant la « clause de conscience » pour les maires opposés au projet de loi, puis les députés socialistes qui avaient déposé sous la pression un amendement pour la procréation médicalement assistée, l'on retiré la veille de la manifestation des « anti ». Pour enfoncer le clou de la reculade sur la PMA, après l'avoir reportée dans une future loi sur la famille, Hollande a fini par recevoir à l'Élysée Frigide Barjot, la veille de notre manifestation du 27 janvier et a annoncé qu'il consulterait le Comité national d'éthique à ce sujet, histoire de mieux l'enterrer.

Comme le dite l'appel du collectif unitaire, dont le PS même s'il a mobilisé n'est pas signataire, « ouvrir le mariage et son corollaire l’adoption aux couples de même sexe mariés, comme le prévoit le projet de loi dans son périmètre actuel, est un pas vers la levée des discriminations dont sont aujourd’hui victimes les LGBT. C’est un progrès mais nous ne saurions nous en satisfaire. »

Adoption et PMA pour touTEs

N'en déplaise à Mme Taubira et à son beau discours, en limitant l'adoption aux seuls couples homosexuels mariés alors qu'elle est ouverte aux célibataires à condition qu'ils soient hétérosexuels, en refusant d'accorder la PMA aux futurs couples mariés de lesbiennes alors que les couples hétérosexuels infertiles mariés y ont droit, le gouvernement laisse persister l'idée que les personnes LGBT ne sont pas des personnes comme les autres! Une brèche dans l'égalité dans laquelle les tous homophobe continuerons à s'engouffrer.

Face aux attaques de la droite et de l'extrême droite, il est donc essentiel de maintenir une pression de masse pour empêcher que le gouvernement ne recule de nouveau. Mais le combat contre les toutes discriminations à l'égard des personnes LGBT, le combat pour une véritable égalité pour tous les couples, mariés ou non, nécessite de construire dans le même temps une alternative politique et sociale qui ne recule pas face aux attaques de la droite et de l'extrême droite. C'est ce à quoi la gauche anticapitaliste s'attèle avec le Front de Gauche.

Nicolas Verdon - publié le 1 février 2013

Mariage, adoption pour tous les couples, PMA... C'est maintenant !

Les "anti mariages pour tous" se réunissent ce samedi à 15h devant la préfecture de Montauban.

La France est une République laïque. Ne pas reconnaître juridiquement les couples de même sexe, c’est ébranler ce principe de laïcité fondé sur la liberté de choix et l’égalité devant la loi. Ce n'est pas aux religions de s'occuper ou de dicter les lois de la république.

Montrons que nous sommes attachés aux principes d'égalité et de laïcité.

Nous vous proposons de distribuer tous ensemble un tract défendant la laïcité face à l'intervention des religions, et nous vous donnons pour cela rendez vous :

samedi 2 février à 14h30 devant la préfecture.

Mariage, adoption pour tous les couples, PMA... C'est maintenant !

Commenter cet article