LGV : le syndrome de Stockholm de Baylet!

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

LGV : le syndrome de Stockholm de Baylet!

Sans doute pour la première fois, la voix de son maitre aka La Dépêche du midi, annonce le financement de la Ligne Grande Vitesse, Bordeaux/Tours par le Conseil Général du Tarn et Garonne.

Vous me direz quel est le rapport entre les deux?

Aucun... pour espérer avoir la LGV Toulouse Bordeaux, avec un arrêt de temps en temps à Montauban, le Conseil Général du Tarn et Garonne est "invité" à régler 7 millions - chiffre annoncé, sans doute 2 ou 3 fois plus en réalité - pour la Bordeaux/Tours.

Puis viendra le temps, où il faudra remettre la main à la poche est payer cette fois pour la LGV Toulouse/Bordeaux.

Bref le contribuable tarn & garonnais, va donc se faire essorer deux fois. Et même quatre fois, car le Conseil Régional Midi Pyrénées paye aussi pour la LGV Bordeaux/Tours, en attendant de régler celle qui passera sur ses "terres". On appelle ça du racket en bande organisée... comme pour Tapie (ancien PRG)!

Pour info, la Région Poitou-Charente, ne paye rien, ni pour la LGV Bordeaux/Tours et encore moins pour la Toulouse/Bordeaux. Sans doute que Ségoléne Royale, présidente du Conseil régional Poitou Charente, est beaucoup plus avisée que le couple Baylet / Malvy.

On est quand même mal barré, une presse locale aux ordres, des élus locaux qui oscillent entre le ridicule, le navrant et l’écœurant.

Elu(e)s qui succombent au fantasme du progrès technologique...aller toujours plus vite... de la nouveauté, encore du nouveau... et de la croissance quel qu’en soit le prix à payer!!!

Mais nous ne lâcherons pas l'affaire, et allons intensifier l'information, populariser les alternatives et surtout nous nous préparons à agir pour arrêter ce projet pharaonique.

Pas un sou d'argent public pour les projets inutiles et imposés... mais des crèches et des écoles publiques, des lieux public pour la santé, des maisons de retraites...

Assez de la gabegie... assez des cadeaux aux multinationales.

Malvy et Baylet sèment les graines de la colère, comme celle qui ont crées les luttes à Notre-Dame-des-Landes ou dans le Larzac. Ils sont puissants mais nous sommes nombreux et déterminés : "So if you are the big tree - We are the small axe".

S.T le bucheron le 29/06/2013

LGV : le syndrome de Stockholm de Baylet!

Commenter cet article