L'étranglement financier de l'hôpital public continue

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

L'étranglement financier de l'hôpital public continue

Dans la longue liste des renoncements gouvernementaux la question du financement de l’hôpital public et de la convergence tarifaire occupent une place importante.

La convergence tarifaire, c’est la principale revendication des grands groupes financiers propriétaires de chaînes de cliniques privées regroupées dans la Fédération de l’hospitalisation privée. Dans le cadre de la tarification à l’activité, il y a en effet une différence entre le tarif fixé par la Sécurité sociale pour l’hôpital public et pour les cliniques.

Pour la FHF et sous prétexte d’égalité, ce devrait être le même tarif dans les deux secteurs. Comme si on pouvait comparer l’hôpital public ses missions générales, le 24h/24, la formation et surtout l’absence de dépassements et l’hospitalisation privée où c’est la règle.

Les mensonges de Marisol Touraine

Il y a encore quelques semaines Marisol Touraine, ministre de la Santé, annonçait la fin de la convergence tarifaire.

Pourtant après le vote de la loi sur le financement de la Sécurité sociale l’examen des propositions faites par la DGOS pour ce qu’on appelle la campagne tarifaire 2013 indiquait exactement le contraire !

Pour 2013, la proposition qui avait été présentée par le ministère était d’avoir une baisse moyenne du tarif des actes de 1,7 à 2,3% dans le public et de 0,3 à 0,5% pour le privé.

Les derniers arbitrages donnent finalement moins 0,84%, pour les tarifs du public et moins 0,21% pour le secteur privé soit un différentiel de 0,62% et au passage 350 millions d’euros sont « réservés » sur les projets d’investissements hospitaliers.

Concrètement, cela signifie que les tarifs du public en 2013 comme depuis plusieurs années baissent encore plus vite que dans le privé et que la convergence tarifaire… loin d’être abandonnée continue de s’appliquer..

Roland Foret

L'étranglement financier de l'hôpital public continue