L'école sacrifiée à Montauban

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

L'école  sacrifiée à Montauban

"Les gens gueulent : « j'ai voté pour celui-là, et au lieu de mettre de l'argent dans les écoles, il met de l'argent dans les prisons ». Si y'a une chose de sûre, quand on est ministre, c'est qu’on ne retournera pas à l'école, tandis qu'en prison, faut voir…"

Cette citation de Coluche colle parfaitement à l'équipe municipale, Brigitte Barèges en tête, qui a réussi l'exploit de ne construire qu'une seule école à Montauban en 12 années de mandature. Elle a réussi à faire baisser le taux de scolarisation des enfants de 2 ans de 33% à 6%, et de refiler les créches au privé... pourquoi se priver quand on aime tout privatiser!

"Si vous trouvez que l'éducation coute cher, essayez l'ignorance" est sans doute l'adage préféré de Mme le Maire, qui n'a rien d'une Abraham Lincoln! On parle ici de LA Brigitte Barèges et de son équipe de bras cassés, qui ont préféré detruire une école pour pouvoir agrandir un supermarché!!!

Un exemple, le cas de Saint Hilaire (lu dans la Dépêche qui, pour une fois, ne faisait pas une ode concupiscente à JM ©, Sylvia™ et cie.).

"Les représentants d'élèves de l'école ont tiré la sonnette d'alarme depuis deux ans sans résultat. La mairie a repoussé constamment le problème à la rentrée suivante. Elle a même avancé un argument erroné en expliquant que l'école a été construite en zone inondable donc impossibilité de l'agrandir. Et qu'avec 88 élèves selon elle le problème des fratries ne se pose pas de la même façon. Sauf que les parents d'élèves ont recensé pour septembre prochain 98 élèves et qui seraient 104 si la réforme Peillon sur l'admission en maternelle à l'âge de deux ans et demi devenait réalité. Stéphane Bensmaine directeur de cabinet de Brigitte Barèges a répondu que la mairie serait prête à installer un préfabriqué si l'inspection académique débloquait un poste."

Ne rien Faire en attendant la rentrée prochaine! Raconter des sornettes! Un préfabriqué pour entasser des enfants. Quelle idée! Bel exemple et beau calcul sur l'avenir...

S.T (qui aurait du travailler à l'école) le 18 février 2013.

L'école  sacrifiée à Montauban
L'école  sacrifiée à Montauban

Commenter cet article