Jean Michel Baylet dérape encore!

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Jean Michel Baylet dérape encore!

Dans une lettre adressée aux adhérents (car au PRG on ne parle pas de militants) de son parti, JM Baylet© réitère son soutien au gouvernement - il y a placé sa protégée Sylvia Pinel au secrétariat des services rendus - et fustige "le jeu dangereux du populisme et de la démagogie" de Marine Le Pen et... Jean-Luc Mélenchon.

Le président du PRG, entre autres, sénateur et président du Conseil Général du Tarn-et-Garonne (voila la définition d'un cumulard), indique plus bas :

"à ceux qui s'illusionnent sur un possible virage à gauche, qu'ils voient les résultats électoraux aux scrutins partiels : les scores atones de "la gauche de la gauche" ne valident en aucun cas une telle ligne politique. Soyons lucides : le seul bénéficiaire de la critique permanente du Gouvernement sera une droite décomplexée qui a d'ores et déjà montré qu'elle était prête, ici et là, à l'alliance avec l'extrême-droite."

Cette comparaison entre le Front de gauche et le F-Haine est tout simplement minable, et cette leçon de morale est quand même incongrue venant d'un homme renvoyé tout dernièrement devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour divers délits.

Pour Christian Picquet (Gauche unitaire, membre du Front de gauche) JM Baylet© "a franchi les limites de la dignité" en faisant le parallèle entre Mélenchon et Le Pen.

"C'est du côté de sa famille politique que l'on a enregistré des défections dans les heures les plus sombres de notre histoire"... "ce n'est pas le Front de gauche qui génère tant de dégoût pour la politique mais des Cahuzac que Monsieur Baylet a soutenu jusqu'au bout!".

Baylet reprend malheureusement une pratique démagogique qui consiste à mettre tout le monde dans le même panier : droite dure et gauche radicale. Comme si c'étaient les images inversées d'un même reflet.

Certains inconscients (ou très cons) au NPA , quoique minoritaires, jouent à ce jeu dangereux et ont pour principaux ennemis non pas le FN, l'UMP ou le MEDEF (la bourgeoisie pour parler clairement) mais le Front de gauche et son porte parole Jean Luc Melenchon. Un exemple : sur le site du NPA, aujourd'hui 4 articles à la une (!!!) dénoncent le Front de gauche. Le pire étant les accusations à peine voilées d'être au mieux des réformistes, au pire des social-traitres, sûr des opportunistes dans le sens social-chauvin (http://npa2009.org/node/36380). Quand sectarisme se conjugue avec aveuglement!

Ce qui fait le jeu de l'extrême droite se sont les politiques austéritaires menées par la gauche gouvernementale : politiques de la misères et de la colère. Ce sont les promesses non tenues par Hollande et les reculades du gouvernement PS, PRG et EELV face au MEDEF. Ce sont les femmes et les hommes politiques corrompus ou vils délinquants fiscaux... et le F-Haine ne fait pas l'exception!

Ce sont des institutions d'une V éme république agonisante et confiscatoire du vrai pouvoir populaire. Institutions que nous devons urgemment remplacer pour une démocratie réelle!

C'est aussi la division de la gauche radicale qui libère de la place au F-Haine. Il y a un espace à la gauche d'un PS en voie de devenir le PASOK français. Mais est ce qu'il existe, comme l'affirme Olivier Besancenot au JDD, "à gauche du Front de gauche, ... un espace politique, plus petit mais réel", qui ne soit pas celui réservé aux gauchismes et condamné au groupusculaire? Nous devons être uni pour rendre crédible une alternative au système et aux institutions capitalistes.

Ce sont enfin les cumulards locaux, petits seigneurs féodaux qui vous dégoutent de vous investir dans la vie de votre cité... Ce sont les dizaines et dizaines de JM Baylet© qui polluent la vie politique français! Qu'ils s'en aillent tous!!!

S.T le 4 mai 2013

Quand JM Baylet cherchait à se caser chez sarkozy...

Quand JM Baylet cherchait à se caser chez sarkozy...

... et au PS!

... et au PS!

Jean Michel Baylet dérape encore!
Jean Michel Baylet dérape encore!

Commenter cet article