J.M. Ayrault dans les pas du Medef

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

J.M. Ayrault dans les pas du Medef

Invitée d'une chaîne de télévision publique, L. Parisot l'a elle-même reconnu : "oui nous avons été entendu" à propos des annonces gouvernementales.

C'est l'essentiel des mesures préconisées par le rapport Gallois que le gouvernement Ayrault a repris à son compte.

Pour les patrons c'est un cadeau fiscal de 20 milliards de crédit d'impôt, qui s'ajoutent aux exonérations déjà existantes.

Pour les salariéEs ce sera un coup de bambou de 10 milliards d'augmentations d'impôts dont 7 milliards au titre d'une TVA qui pèsera plus lourd qu'avant sur les ressources des personnes.

Les gages donnés au patronat vont jusqu'à l'engagement d'économiser 10 milliards sur les dépenses publiques, de procéder à des réformes structurelles faisant suite à un audit des politiques publiques.

Les patrons n'ont pas eu besoin de taper très fort sur la table : F. Hollande et J. M. Ayrault ont devancé leurs souhaits.

Pour les salariéEs, l'avenir sera fait de moins de pouvoir d'achat, moins de services publics.

Pour la Gauche anticapitaliste, membre du Front de gauche, ces décisions du gouvernement Ayrault nous renforcent dans notre conviction qu'il faut se positionner contre le budget d'austérité.

Le 14 novembre est prévue une journée européenne contre l'austérité avec des grèves annoncées en Grèce, en Espagne, au Portugal.

Il faut qu'en France la colère des salariéEs se fasse entendre.

Le 6 novembre 2012.

J.M. Ayrault dans les pas du Medef