Ils osent tout... c'est même à ça qu'on les reconnait (le retour)

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Ils osent tout... c'est même à ça qu'on les reconnait (le retour)

Laurence Parisot est bientôt au chômage. La patronne du MEDEF a été obligée de laisser sa place à la tête de l'officine la plus misérable de France. Elle s'y est accrochée pourtant à son job de patronne des patrons!

Mais ne vous réjouissez pas trop vite, car elle va toucher encore des revenus de l'IFOP et de nombreux jetons de participations à divers conseils d'administration. Les resto du cœur c'est pas pour demain... et puis solidarité et Parisot c'est antinomique!

Pendant des années, Laurence Parisot, pouvait passer à la télé expliquer que l'Etat dépense trop, que les fonctionnaires, c'est comme les services publics... ben ça sert à rien, et que tout ça c'est payé avec la sueur des bons français (entrepreneurs) qui travaillent (à faire bosser les autres).

Et voilà pas... qu'on apprend qu'elle vient d'être nommée au Conseil économique social et environnemental (CESE) où elle touchera 3786,76 euros mensuels issus du budget de l'Etat... en fait directement ponctionnés de votre poche. Merci qui? Merci, Jean Marc Ayrault, premier ministre socialiste!!!

CESE? C'est quoi ce machin???

Le CESE est un truc pour placer les copains qui n'ont plus de boulot mais encore un crédit à rembourser. Non je rigole, ils n'ont pas crédits! Juste ils ont encore envie de nuire!

Le CESE est dont un machin « Représentant les principales activités du pays, le Conseil favorise leur collaboration et assure leur participation à la politique économique, sociale et environnementale de la Nation. Il examine les évolutions en matière économique, sociale ou environnementale et suggère les adaptations qui lui paraissent nécessaires

Un gadget ayant une fonction uniquement consultative mais qui emploi quand même plus de 230 membres - dont on l'a dit, une bonne partie de copains des politiques - pour mauvais services rendus (cf la liste sur Rue89.com). Bon cette connerie nous coute quand même 40 millions par an.

Parisot ou le foutage de gueule permanent.

On a du supporter le discours libéral de Laurence Parisot : la gabégie de l'Etat, l'inutilité de la fonction publique, la faineantise des travailleurs français, les syndicats arriérés (sauf la CFDT)... et j'en passe des pires.

Mais là... quand même... l'entendre déclarer (LIEN) que " Nous avons besoin de faire des économies. La France est addicte à la dépense publique et il faut qu'on sorte de cette logique-là (...) Nous pouvons retourner la situation, à condition de travailler sur les réformes de structures qui nous permettrons de réduire les déficits (...) et de s'attaquer aux retraites, à l'assurance chômage et à l'assurance " puis tranquillement empocher près de 4000 euros (d'argent public) par mois, à pondre des rapports que personne ne lira, c'est dur à avaler!

De temps en temps, elle passera à la télé nous expliquer comment "la France va mal... non c'est plus possible!". Elle préconisera quelques bonnes saignées, afin de remettre sur pieds un patient français exsangue après une grosse cure d'austérité . Et bien au chaud au CESE, elle continuera, tranquillement, à fustiger l’État et les dépenses publiques.

ELLE ose vraiment de tout... c'est même à ça qu'on LA reconnait!

S.T, qui cherche aussi à se recaser à 4000€ par mois, le 30 juin 2013.

"Ils osent tout..." la série est visible ICI et aussi LA!!!

Ils osent tout... c'est même à ça qu'on les reconnait (le retour)

Commenter cet article