Hollande : cadeaux pour le patronat, austérité pour les salariés.

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Hollande : cadeaux pour le patronat, austérité pour les salariés.

Les salariéEs, les chômeurs et les chômeuses, les classes populaires n'ont pas de quoi être rassuréEs après l'intervention de François Hollande sur France 2. Elles et ils ont même de quoi être inquietEs !
Certes il y a l'annonce d'une taxation des entreprises à hauteur de 75 % pour les salaires dépassant le million d'euros. Taxation très symbolique à côté des 20 milliards d'euros attribués aux patrons au titre du pacte de compétitivité.
Mais contre le chômage, les licenciements, les suppressions d'emplois, rien. Aucune mesure contre les plans de licenciement à répétition dans les entreprises qui font des profits, distribuent des dividendes, des stocks-options ni pour permettre aux salariéEs de reprendre leur entreprise quand ils et elles veulent fonder une coopérative.
Les cadeaux c'est pour la patronat, les sacrifices pour les salariéEs.
Hollande s'est auto-proclamé chef de bataille contre le chômage mais dans le même temps il s'est glorifié de traduire l'accord interprofessionnel du 11 janvier en loi alors que cet accord sécurise la toute puissance patronale et flexibilise les salariéEs.
Quant à la retraite, les choses sont claires : il faut s'attendre à un allongement de la durée de cotisation, légitimé pour F. Hollande par le constat d'une espérance de vie plus longue. C'est tout simplement la reprise de l'argument mis en avant par F. Fillon pour la réforme de 2010.
F. Hollande accepte la rigueur mais refuse l'austérité. Et pourtant c'est une politique d'austérité qu'il pratique et qui lui fait couper dans les dépenses publiques, remettant en question l'existence de tous les services publics.
La mobilisation populaire, le soutien aux luttes sociales en cours, la manifestation à venir contre la transcription de l'accord du 11 janvier en loi, la popularisation de la proposition de loi pour interdire les licenciements et les suppressions d'emplois dans les entreprises qui font des profits : c'est le chemin à suivre pour le Front de gauche dans le cadre de sa campagne pour une alternative politique à l'austérité.


Communiqué de la Gauche anticapitaliste. Le 28 mars 2013.

Hollande : cadeaux pour le patronat, austérité pour les salariés.
Hollande : cadeaux pour le patronat, austérité pour les salariés.
Hollande : cadeaux pour le patronat, austérité pour les salariés.

Commenter cet article