Pourquoi le FN perd 1,5 million d’électeurs par rapport à la présidentielle ?

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Pourquoi le FN perd 1,5 million d’électeurs par rapport à la présidentielle ?

Pour les élections européennes, le taux de participation a été estimé à 42,5%. Au second tour de l’élection présidentielle, en 2012, il était de 80,3% (37 016 982 votants).

En prenant en compte le nombre d’inscrits à ces deux dates, on peut donc estimer qu’il y a eu 18,9 millions de votants ce dimanche, contre 36,5 millions au premier tour en 2012. Il y a donc un différentiel de 17,6 millions d’électeurs entre les deux élections. Un groupe d’abstentionnistes immense équivalent au nombre d’habitants d’un pays comme les Pays-Bas.

De ce fait, tous les partis ont perdu des électeurs. Mais le FN beaucoup moins que les autres.

Le PS le plus touché par l’abstention

Le FN en perd seulement 1,5 million d’électeurs : il en réunissait 6,4 millions en 2012, soit 17,9% des voix. Aux européennes, il a fait 25% des voix exprimées, soit 4,9 millions. Cette perte de voix en valeur absolue, extrêmement faible comparée aux autres partis, montre que les électeurs FN étaient particulièrement investis pour ces élections européennes.

Le PS a réuni 10,2 millions de voix au premier tour des présidentielles, il n’en a engrangé que 2,6 millions de voix cette fois-ci. Il a perdu près de 8 millions de voix – c’est le parti qui est le plus touché par l’abstention de ses électeurs.

L’UMP a quant à elle rassemblé 9,8 millions de voix au premier tour des élections présidentielles. Alors que ce dimanche, il n’a rassemblé que 3,9 millions d’électeurs. Il y a environ 6 millions d’électeurs de droite qui ont décidé de ne pas aller voter, ce qui est également impressionnant.

Rue89 - Nolwenn Le Blevennec

Pourquoi le FN perd 1,5 million d’électeurs par rapport à la présidentielle ?

Publié dans Europe, elections, fn, democratie

Commenter cet article