Nucléaire : des militants Greenpeace entrent dans Fessenheim

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Nucléaire : des militants Greenpeace entrent dans Fessenheim

Des militants de Greenpeace se sont introduits, mardi 18 mars à l'aube, dans l'enceinte de la centrale nucléaire de Fessenheim dans le Haut-Rhin.

Les autorités refusent de donner plus d'informations sur l'événement, revendiqué par l'ONG. « Plus de 60 militants de 14 nationalités manifestent en occupant la plus vieille centrale française pour dénoncer le risque que fait courir le nucléaire français à l'Europe entière, et pour rappeler l'impérative nécessité d'une vraie transition énergétique en France », explique un communiqué de Greenpeace.

DEUXIÈME ACTION DEPUIS LE DÉBUT DU MOIS

La centrale de Fessenheim doit fermer d'ici à la fin de 2016, selon une promesse faite par François Hollande. Les mouvements écologistes, dont Greenpeace, demandent, pour leur part, la mise à l'arrêt immédiate des deux réacteurs de 900 MW, en service depuis 1977.

Près de 200 militants de Greenpeace avaient mené simultanément, le 5 mars, des actions contre les centrales nucléaires du Bugey (Ain) et de Gravelines (Nord) en France ; de Tihange, en Belgique ; Beznau, en Suisse ; Garona, en Espagne ; Borssele, aux Pays-Bas ; et Oskarshamn, en Suède. L'ONG voulait dénoncer la vétusté et la dangerosité, selon elle, d'un parc de 151 réacteurs en fonctionnement en Europe, dont « 66 ont plus de trente ans et 7 ont été mis en service il y a plus de quarante ans ».

AFP | 18.03.2014

Nucléaire : des militants Greenpeace entrent dans Fessenheim
Nucléaire : des militants Greenpeace entrent dans Fessenheim

Publié dans ecologie, Fessenheim, Greenpeace

Commenter cet article

Journal Nucléaire 18/03/2014 09:09

et pendants ce temps malgré les mensonges et les fausses idée reçue: CONTRAIREMENT AUX PRÉDICTIONS ANNONCÉES, L'ALLEMAGNE SORT DU NUCLÉAIRE SANS POLLUER DAVANTAGE http://journalnucleaire.jimdo.com/contrairement-aux-pr%C3%A9dictions-annonc%C3%A9s-l-allemagne-sort-du-nucl%C3%A9aire-sans-polluer-davantage