Ligne grande vitesse et gauche anticapitaliste 82

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Ligne grande vitesse et gauche anticapitaliste 82

Camarades,

Vous m’avez interpellé en tant que candidat à Montauban aux municipales 2014 sur la liste du Rassemblement Montauban Citoyenne. Ma réponse sera collective en exprimant la position de mon organisation politique.

La Gauche anticapitaliste-82 s’est toujours prononcée contre la Ligne Grande Vitesse (LGV) Bordeaux/Toulouse, pour le maintien et le développement de la ligne POLT et enfin pour la rénovation et l’amélioration des lignes existantes.

La LGV Bordeaux/Toulouse est une aberration écologique et une gabegie financière. Elle nous est imposée dans un déni de démocratie intolérable. Les LGV participent à la destruction du service public du rail et à la métropolisation autour des capitales régionales au détriment des territoires. C’est enfin des lignes à destination des riches ou des hommes d’affaires, pas des lignes pour les trains du quotidien ceux qui nous permettent d’aller travailler ou étudier.

Cela est parfaitement démontré par la volonté de transformer la ligne historique POLT en ligne TER, obligeant les habitants des départements de Midi Pyrénées (Lot, mais aussi Caussade et Montauban dans le Tarn & Garonne) de passer par Bordeaux pour rejoindre Paris dans des conditions acceptables. Nous sommes donc totalement solidaire des citoyen(nes) et associations qui se battent pour le maintien des arrêts en gare quand ce n’est pour la défense de leur gare.

La solution est -et reste- l’amélioration et la rénovation des lignes existantes, qui permettraient des gains significatifs en temps de voyage mais aussi la résolution de nombreux problèmes techniques causes de retards pour les voyageurs. Les lignes existantes ont un maillage serré des territoires, elles sont donc une alternative au tout voiture et remplissent parfaitement leurs vocation de service public de transport. A la différence des LGV, elles peuvent accueillir le fret sur rail, alternative nécessaire au tout camion.

Enfin, la Gauche anticapitaliste est opposée à la création de la ZAD de Bressol et à la nouvelle gare LGV. Nous rappelons la place centrale de la gare de Montauban croisement des grandes lignes nationales et européennes (Italie et Catalogne).

Pour les municipales 2014, et malgré des divergences entre partenaires sur l’utilité de la LGV Bordeaux/Toulouse, la Gauche anticapitaliste a demandé un protocole commun sur le financement de cette ligne ; le point financier du volet LGV faisant consensus large entre nous. Ce protocole vous a déjà été transmis. Il est toujours visible sur le site du rassemblement Montauban Citoyenne. Ce protocole engage les candidats de 5 organisations politiques (GA/PCF/PG membres du FdG, EELV et NPA) et de l’association Montauban Citoyenne. La Gauche anticapitaliste veillera au respect total de ce protocole.

Nous refusons donc le financement par Montauban et le Grand Montauban des LGV Tours/Bordeaux et Bordeaux/Toulouse. Ces budgets seront réaffectés pour permettre la gratuité des transports publics montalbanais, la création de voies de déplacements doux,…

Concernant la ZAD, et la gare de Bressol, nous sommes pour la préservation des terres agricoles et du « milieu naturel » et clairement contre l’étalement urbain. Positions incompatibles avec le bétonnage démentiel qu’impliqueraient ces projets de gare et de zone commerciale, artisanale et/ou industrielle.

La Gauche anticapitaliste poursuivra le débat au sein de Front de gauche, dans la gauche et au-delà en soutenant et popularisant l’action des associations. Nous appelons à une convergence des forces anti-productivistes dans notre département : parti de gauche anti-productivistes, associations et collectifs anti-LGV, anti-nucléaire, anti-OGM, anti-gaz de schiste, de soutien aux opposants à NDDL ou au barrage de Siven, etc.

La Gauche anticapitaliste a pour objectif de chercher à faire le pont entre les urgences sociales et écologistes actuelles et le projet de société que nous défendons, l'écosocialisme : un projet de réorganisation globale de la société qui place au centre, la démocratie réelle, la répartition des richesses et la protection de l'environnement.

Donc pour conclure, notre réponse à votre question est indubitablement :

- Pour l’amélioration et la modernisation des lignes existantes.

Salutation écosocialiste,

Sébastien TESI – Gauche anticapitaliste/Ensemble ! 82.

Montauban le 14 mars 2014,

Ligne grande vitesse et gauche anticapitaliste 82
Ligne grande vitesse et gauche anticapitaliste 82

Commenter cet article

dareel 23/08/2014 00:31

Montauban est une ville de bourgeois et de fachos,et castel ou moissac seront toujours dans la merde a cause de ca!! C estpas vos fruits qui apporterront des capitaux suffisants a une politique socialiste!!j ai vecu sdf pendant 2 mois dans le 82 pour tout comprendre a ca(avec le 115 bien. Sur) jme trompe ou pas?? Coté rte de toulouse grisolles,verdun ca vis bien...mis tout le secteur moissac castel fait de la peine.FOUTEZ LA MERDE A MONTAUBAN C EST TOUT CE QUI A FAIRE, FAITES DEGAGEZ CETTE SALOPE!!!