Le 22 mars, mobilisons-nous contre le racisme !

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Le 22 mars, mobilisons-nous contre le racisme !

Alors que le racisme et la xénophobie rongent aujourd’hui la France et une grande partie des pays européens ; en ces temps d’austérité qui crée toujours plus d’injustices et de discriminations, on trouve des boucs émissaires faciles. Ainsi on désigne le Rrom, le noir, l’arabe, le juif… comme responsables de tous les maux de la société !

Le scandale de l'utilisation d'un préjugé, d'un fantasme, véhiculé par les fascistes, selon lesquels toute l'immigration, tous les sans-papiers sont des délinquants pour les expulser est une honte, une souillure, des valeurs de la République, tant vantées par ailleurs.

On généralise un discours raciste et xénophobe d’État d’une rare violence, où le nouvel « ennemi intérieur », ce sont les jeunes des quartiers populaires et des banlieues, ghettoïsés, voués au chômage, à la misère, pour la plupart d’origine immigrée, apatrides, réfugiés,…qui suscite des replis communautaires pour se protéger.

Les médias portent une grande responsabilité en véhiculant en boucle des propos racistes et islamophobes à l’encontre de nos concitoyens de religion - réelle ou supposée - musulmane et à l’encontre de tous les peuples du Moyen-Orient en lutte pour leur indépendance et leur liberté.

L’Autre, l’étrange étranger, le différent… est stigmatisé pour mieux créer des peurs et ainsi monter les pauvres contre les pauvres afin d’affaiblir toutes solidarités probables face au recul de nos droits fondamentaux : droit à la santé, droit à l’éducation, droit au travail, droit au logement, droit à la liberté de circulation et d’installation, droit de vivre en famille, droits politiques et syndicaux, etc…

Ces hommes, ces femmes, à qui l’on refuse l’égalité des droits effective, que l’on méprise en raison de leurs différences, que l’on exclue des espaces économiques et politiques de notre société, revendiquent leurs droits de citoyens et citoyennes à part entière, et non entièrement à part !

Contribuer à l’Égalité des droits, œuvrer à l’épanouissement et à l’émancipation, participer à la lutte contre les discriminations racistes est un pan essentiel pour la transformation de notre société pour plus de justice, de liberté et de solidarité.

Racisme, Sexisme, Homophobie, appartiennent à cette même logique d’exclusion que nous devons combattre pour une revête une signification particulière.

L’injustice, le mépris et les exclusions vont le nid des radicalismes de tout bord. Une seule arme pour les combattre : l’Égalité des Droits qui fonde notre dignité.

Cette année pour la journée internationale contre le racisme, soyons nombreuses et nombreux le 22 mars dans la rue pour dire Non à toutes les formes de racisme. ;

Alima Boumediene-Thiery. Publié dans le bulletin d'Ensemble du mois de mars.

Le 22 mars, mobilisons-nous contre le racisme !
Le 22 mars, mobilisons-nous contre le racisme !

Commenter cet article