22 mars contre le racisme et le fascisme

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

22 mars contre le racisme et le fascisme

->>> Il y a 8 mois, Clément Méric était assassiné par un nazillon d’extrême droite. Il y a quelques semaines, des Roms étaient agressés à l’acide place de la république et un concert de soutien aux sans-papiers organisé par le Réseau éducation sans frontière à Clermont-Ferrand était attaqué au fusil par un militant d’extrême droite radicale. Le 14 février, deux jeunes ont été poi­gnar­dés par des groupes de la même mouvance, qui tentent de semer la terreur dans le quar­tier de Saint Jean à Lyon.

Nous affirmons que ces actes ne sont pas des accidents mais le résultat d’un climat favorable aux idées réactionnaires.

Ces dernières semaines, des milliers de personnes ont manifesté sous l’étiquette de la Manif pour Tous, du jour de colère ou contre le droit à l’IVG. Lors de ces initiatives, se retrouvaient côté à côte, les militants et les sympathisants de l’UMP, du FN et des groupuscules fascistes. Les reculs du gouvernement sur l’égalité des droits avec l’abandon du projet de loi sur la famille, de la promesse du droit de vote des étrangers aux élections locales ; et plus généralement sa politique antisociale et raciste contribuent à une banalisation des idées d’extrême droite.

Le gouvernement ne veut et ne peut apporter de réponse à la montée de l’extrême droite puisque c’est sa politique qui l’exacerbe.

Nous dénonçons les mensonges xénophobes, racistes, islamophobes, sexistes et homophobes propagés par le FN et le reste de l’extrême droite. Ils prétendent défendre les intérêts des couches populaires, mais s’opposent pourtant à une augmentation du SMIC, veulent limiter le droit de grève, dé-rembourser l’IVG, priver de droits sociaux les français et les étrangers et instaurer une politique discriminatoire.

Mais ce qui nous préoccupe peut être encore plus, c‘est l’absence de riposte d’ampleur de notre camp. Pour lutter contre le racisme, les agressions de l’extrême droite et faire progresser nos droits, nous ne pourrons compter que sur nous-mêmes.

22 mars contre le racisme et le fascisme

Immigration : Valls, fier d’expulser plus que la droite

La première année d’exercice des socialistes avait déjà été marquée par un record absolu du nombre d’expulsions : 36 000. Comptes d’apothicaire à l’appui, le ministère revendiquait même un record.

En 2013, 21 000 personnes supplémentaires ont été expulsées.

Il y a un problème très grave de respect des droits des Roms en France

La France atteint des records en matière d’évacuations de camps où résident des populations roms. Au total, ce sont 165 camps qui ont été évacués, sur les 400 existant en France. 20 000 personnes ont donc été expulsées, alors que l’on estime qu’il y a 17 000 Roms en France. Le nombre d’expulsions est supérieur au nombre total car certaines personnes ont été déplacées à plusieurs reprises. La France est l’un des pays d’Europe qui déplorent le plus grand nombre de contentieux frappant des Roms : crimes, violences, discriminations. Ils font l’objet de discours haineux proférés par des hommes d’État dont Manuel Valls : « Ces populations ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont en confrontation » avec les populations locales, a-t-il déclaré sur France Inter le 24 septembre 2013.

François Hollande au pouvoir : en fait, rien n’a changé !

Les stigmatisations d’une population, les reculades et l’absence de courage politique concernant le droit de vote n’augurent rien de bon. S’opposer à ces politiques sinistres, proposer une alternative à gauche qui redonnent confiance et espoir et tournent résolument le dos à l’austérité est la tâche de l’heure pour toute la gauche qui ne renonce pas.

22 mars contre le racisme et le fascisme

Nous exigeons :

  • la fin des politiques racistes de l’Europe forteresse et de son agence Frontex qui entraînent la mort de milliers de réfugiés de Lampedusa à la Mer Egée
  • l’arrêt des expulsions et la fermeture des centres de rétention
  • l’arrêt des contrôles au faciès et de la chasse au roms
  • la régularisation de tous les sans papiers
  • l’égalité effective des droits quelque soit le genre, la nationalité, l’origine, pour une véritable reconnaissance de la citoyenneté
  • la mise en place de politiques qui permettent aux femmes de disposer librement de leur corps

Ensemble 82 ! mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire.

22 mars contre le racisme et le fascisme
TOUS ET TOUTES DANS LA RUE
LA CONFIANCE DOIT CHANGER DE CAMPS
SAMEDI 22 MARS - 14H
place Arnaud Bernard à Toulouse
22 mars contre le racisme et le fascisme

Commenter cet article