Au secours Barèges est de retour !

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Au secours Barèges est de retour !

Encore une fois Brigitte Barèges se fait une remarquer de la France entière, et comme d'habitude c'est un dérapage verbal qui la met en lumière.

Une nouvelle fois, c'est l'image de Montauban qui est ternie. Sachez chers camarades, que quand je me présente comme habitant ou militant montalbanais, la première chose qu'on me dit : "Montauban...ah oui la ville de Barèges... alors c'est pas trop dur ? ". On ne me parle jamais de Bourdelle, encore moins d'Ingres, surtout pas des Tontons Flingueurs. Non juste de de Brigitte Barèges.

OUI c'est dur.

Dur de vivre dans une ville gérée par l'extrême droite où le mépris des pauvres se conjugue avec la discrimination des plus démunis et la stigmatisation des étrangers. Une ville où le vivre ensemble a disparu sous les coups de sa mairesse et de son équipe UMPiste complaisante.

C'est épuisant de devoir se battre contre une politique de la ville ultra libérale, politique qui consiste à céder à moindre coût le patrimoine et les services publics aux moins offrants.

C'est désolant d'être "représenté" par une édile connue uniquement pour ses dérapages racistes ou homophobes.

Mais revenons aux raisons de ce post.

Lors de sa présentation de sa liste, Brigitte Barèges n'a rien trouvé de mieux que de se lancer dans une série de blagues qui comme vous vous en doutez, seront forcément de très mauvais gout. Se sentant sans doute entre ami(e)s, à un meeting du f-haine, ou enivrée par sa suffisance, elle s'est lâchée et bien entendu elle a dérapé. Dans le décors le chauffard !!!

Ainsi elle a qualifié publiquement un de ses co-listier de "bouille de mafieux" après l'avoir présenté avec comme fond sonore la musique du Parrain. Beau portait pour ce futur et potentiel adjoint, qui devra - on ne le souhaite pas - gérer notre ville. Pour la première fois en France, nous avons une liste qui se revendique de la Camora, ce qui peut sans doute expliquer les pratiques de l'équipe municipale en poste. Ce qui est sûr, c'est que Robert Infanti a gagné le surnom de Parrain. Merci qui ? Merci Brigitte Barèges. Avec des amies comme cela pas besoin d'ennemies !

Ne voulant pas s’arrêter en si bon chemin et sentant son public conquis (ou abasourdi, comment savoir), Brigitte Barèges a continué son numéro infâme d'humoriste réactionnaire.

Elle a présenté le seul candidat noir de sa liste, Jean Tepkri, de "... tache de notre liste". Tache parce qu'il est le seul noir parmi tous ces blancs ? Ou tache parce que les noirs seraient, pour cette dame, tous des incapables ?

Malheureusement, Jean Tepkri n'a pu que balbutier que Barèges n’était pas raciste car il était présent sur cette liste... et à cette soirée.

Bel exemple d'auto oppression.

Jean tu est la caution noire de Barèges, tu joue le rôle dégradant de l'Oncle Tom. C'est aussi triste que révoltant. N'as tu plus de dignité pour laisser passer ça et même justifier ce dérapage ? Comme l'antisémite qui affirme ne pas l'être car son banquier est juif, l'homophobe qui a un super ami gay ou une bonne copine lesbienne, les racistes ont toujours un ami noir, black pour faire jeune, qui prouve indubitablement leur ouverture d'esprit.

Je me suis souvent demandé si Brigitte Barèges dérapait par calcul, politicienne cynique reprenant les thèmes et les propos du f-haine pour gagner des électeurs perdus. Ou est-ce sa vraie personnalité : l'intolérance comme méthode de raisonnement et un mépris sans borne profondément ancrée dans son esprit ? Peu à peu l'image se stabilise et elle n'est pas belle à voir.

Honte et colère sont les deux sentiments qui devraient tous nous animer.

Dans une société de plus en plus inégalitaires, les idées inégalitaires se répandent et Brigitte Barèges participe à cet empoisonnement. Sarkoziste de la première heure, elle utilise ses méthodes outrancières de division et de stigmatisation.

Les 23 et 30 mars prochain, nous avons la possibilité de la dégager une bonne fois pour toute. Montauban ne peut supporter un mandat supplémentaire.

Et pour citer un de nos illustre ancien, on pourra lui lancer au visage cette sentence aussi puissante que définitive " Votre rôle est fini. Allez donc à la place qui est la votre dans les poubelles de l’histoire ".

S.T le 16 février 2013.

Au secours Barèges est de retour !

La maire UMP de Montauban qualifie de "tache" le seul Noir de sa liste

Un peu plus tôt, Brigitte Barèges avait suggéré qu'un autre de ses colistiers avait "une bouille de mafieux".

Brigitte Barèges a une nouvelle fois dérapé. En présentant sa liste pour les élections municipales, la maire UMP sortante de Montauban (Tarn-et-Garonne) a lâché une phrase douteuse à propos de son 28e colistier, qui se trouve être le seul Noir de sa liste. "Il est la tache de notre liste", s'est exclamée publiquement Brigitte Barèges, selon La Dépêche du Midi. "Vous voyez, elle n'est pas raciste, je suis toujours là", a alors balbutié l'intéressé, Jean Tepkri.

Un peu plus tôt, Brigitte Barèges s'était déjà illustrée par un mot déplacé à l'endroit d'un autre de ses colistiers. Robert Ifanti avait été présenté au public avec, en fond sonore, la musique du Parrain. Avec cette explication imparable : "Je trouve que tu as une bouille de mafieux !"

Ce n'est pas la première fois que la maire de Montauban se distingue par des sorties hasardeuses. Le 25 mai 2011, à l'Assemblée nationale, lors de l'examen en commission d'une proposition de loi pour l'ouverture du mariage aux couples de même sexe, Brigitte Barèges s'était interrogée : "Et pourquoi pas des unions avec des animaux ? Ou la polygamie ?", Des propos "maladroits" qu'elle avait retirés quelques heures plus tard.

Francetvinfo.fr

Au secours Barèges est de retour !

Commenter cet article