À Montauban, le racisme bon teint de la maire UMP

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

À Montauban, le racisme bon teint de la maire UMP

Brigitte Barèges a qualifié de « tache » l’un de ses colistiers, seul Noir de sa liste pour les élections municipales.

«Il est la tache de notre liste. » La phrase, lâchée durant la soirée de présentation de sa liste pour les élections municipales par la maire sortante UMP de Montauban (Tarn-et-Garonne), Brigitte Barèges, est « loin d’être une blague douteuse », comme le serinent les médias. Car la remarque visait Jean Tepkri, en 28e position derrière Brigitte Barèges, et « seul Noir de la liste ». Le propos « insupportable » relevé par la Dépêche du Midi, « colle parfaitement au personnage », estime Marie-Claude Bouyssi, conseillère municipale d’opposition.

Brigitte Barèges aime le spectacle. Jeudi soir, elle accompagnait chaque présentation de candidat d’une petite musique, de la Pêche aux moules pour l’un des premiers adjoints pressentis (cherchez le message), au thème du Parrain, pour accompagner la montée sur scène de son colistier, Robert Infanti : « Je trouve que tu as une bouille de mafieux ! » lui a-t-elle lancé. L’« humour » est allé crescendo jusqu’à l’arrivée de Jean Tepkri et la fameuse « tache ». Ce dernier, visiblement gêné, a tenté, selon le quotidien régional, d’embrayer sur le même registre, en « balbutiant » une suite à la « blague » : « Vous voyez, elle n’est pas raciste, je suis toujours là… » « À chaud, la scène est passée, furtive, balayée par le rythme de la soirée », rapporte la Dépêche. Si le quotidien régional, dont le patron, Jean-Michel Baylet, président du conseil général du Tarn-et-Garonne, est un opposant notoire à l’élue UMP, n’a pas eu de mal à dire que « cet humour noir qui entretient les clichés » peut conduire à « bien pire », c’est que Brigitte Barèges a déjà dit pire.

C’est elle qui, lors de l’examen pour « ouvrir le mariage aux couples de même sexe » en commission des Lois à l’Assemblée nationale, avait lancé un tonitruant : « Et pourquoi pas des unions avec des animaux ? ou la polygamie ? » Même le président de l’UMP, Jean-François Copé – pourtant pas à une énormité près – s’en était ému… Cadre de la Droite populaire, chantre de la « préférence nationale » qu’elle applique même pour l’accès aux cantines scolaires de sa ville, Brigitte Barèges avait, en juin 2012, publiquement déclaré qu’elle « serait ravie » de la victoire aux élections législatives dans le Pas-de-Calais de… Marine Le Pen. Aucune des deux n’avait été élue, les électeurs ayant boudé et l’originale et la copie. Mais ses actes et paroles ont depuis « développé un climat détestable de suspicion, de haine et de racisme » dans la population, analyse Marie-Claude Bouyssi, tête de liste Montauban citoyenne (Front de gauche, EELV, NPA) aux prochaines municipales. Sa dernière sortie s’ajoute à une « longue liste » qui fait qu’« on ne parle de Montauban que pour relayer ses comportements », se plaint la conseillère municipale.

À se demander qui fait « tache » dans ce paysage.

L'Humanité.fr - Grégory Marin - le 17 février.2014

À Montauban, le racisme bon teint de la maire UMP
À Montauban, le racisme bon teint de la maire UMP

Commenter cet article