Manifestons pour une révolution fiscale, contre l'austérité et les licenciements.

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Manifestons pour une révolution fiscale, contre l'austérité et les licenciements.

Alors que la crise politique s'accentue, que le gouvernement cède à toutes les exigences du Medef et que la colère sociale s'accentue, comme on l'a vu en Bretagne ces derniers jours, la Gauche anticapitaliste, membre du Front de gauche, répond favorablement à la proposition de J. L. Mélenchon de marche pour une révolution fiscale, contre la hausse de la TVA programmée pour le 1er décembre prochain.

Cette hausse de la TVA est destinée à financer les cadeaux fiscaux envers le patronat au titre de la la compétitivité : 30 milliards d'euros en tout dont 10 milliards en 2014 alors que les ménages paieront 11 milliards d'impôts en plus.

C'est inacceptable !

Il faut que l'initiative proposée, unitaire, soit la plus large possible.

Cette marche doit être le moment de s'opposer à la fois à l'austérité et aux licenciements, aux suppressions de postes, aux fermetures d'entreprises dont les annonces se multiplient et pas seulement en Bretagne : Goodyear, La Redoute, Fagor-Brandt, le service public de radio et télévision pour ne citer que celles qui ont vu les salariéEs manifester le 7 novembre. L'Etat doit s'engager à maintenir l'emploi. Il faut interdire les licenciements dans les entreprises qui font des bénéfices, versent des dividendes à leurs actionnaires.

D'autre part, la suspension de l'écotaxe ne saurait faire oublier l'écologie : c'est à l'industrie polluante, aux grosses exploitations agricoles polluantes, aux entreprises de transport routier de payer la facture, pas aux usagers : les pollueurs doivent être les payeurs !

Il faut que les subventions agricoles européennes cessent de financer une agriculture productiviste qui saccage la terre, l'eau et l'alimentation.

Déclaration de Myriam Martin - Le 8 novembre 2013.

Manifestons pour une révolution fiscale, contre l'austérité et les licenciements.
Manifestons pour une révolution fiscale, contre l'austérité et les licenciements.

Communiqué : le Front de Gauche appelle à une marche le 1er décembre.

Contre l’injustice fiscale et sociale, le Front de Gauche appelle à une grande marche le dimanche 1er décembre à Paris pour une révolution fiscale, la taxation du capital et l’annulation de la hausse de la TVA. Cette marche se dirigera vers le « portique » de Bercy, symbole de la politique du gouvernement Ayrault plus favorable au Medef et à la finance qu’aux salariés et à la grande masse de la population.

Cette manifestation aura lieu au moment du vote du budget d’austérité auquel nous nous opposons. Cette politique continue à entraîner le pays dans la stagnation économique, elle amène toujours plus de chômage et de licenciements. Après Sarkozy, elle aggrave l’injustice fiscale en augmentant les impôts pour la grande majorité de la population tout en multipliant les cadeaux au patronat et en continuant la destruction des services publics et de la protection sociale. C’est inacceptable et cela bafoue le principe républicain d’un impôt juste. La hausse de la TVA prévue le 1er janvier en est l’exemple le plus scandaleux puisque prévue pour pallier une partie des 20 MDS d’Euros accordés au patronat sans aucune conditionnalité. C’est pourquoi nous exigeons son annulation immédiate.

La colère populaire contre les conséquences de l’austérité est juste et légitime. La droite, le Medef, l’extrême droite essaient aujourd’hui de la dévoyer. Leurs objectifs n’ont rien à voir avec les intérêts du peuple : il ne faut pas les laisser faire.

C’est pourquoi le Front de gauche conçoit cette initiative comme la plus ouverte possible. Il appelle en conséquence tous ceux et celles, organisations et personnalités, qui refusent cette politique socialement et écologiquement désastreuse à prendre des initiatives localement et à faire de cette marche la leur. Nous sommes donc disponibles à la préparer ensemble.

Il est temps pour ceux qui ont voulu la défaite de Nicolas Sarkozy et enragent de voir sa politique continuer à être appliquée, de se mobiliser le plus largement possible dans l’unité.

Communiqué du Front de Gauche, le 12/11/2013

Manifestons pour une révolution fiscale, contre l'austérité et les licenciements.
Manifestons pour une révolution fiscale, contre l'austérité et les licenciements.

Commenter cet article